Présentation de la commune

CROS, petite commune Cévenole du département du Gard, nichée entre les verdoyantes vallées du fleuve Vidourle et de son affluent La Valestalière, loin des grands axes de circulation et pourtant à moins de 50 km de Montpellier, Nîmes ou Alès, offre aux résidents ou aux touristes un lieu de séjour à nul autre pareil, par sa nature luxuriante dont l’image est renouvelée à chaque saison et par ses paysages sauvegardés.

Les différences d’altitude importantes (900m) de son territoire et l’opposition géologique entre la rive droite calcaire du Vidourle et sa rive gauche schisteuse et granitique permettent un développement de la quasi­-totalité de la végétation caractéristique des Cévennes (vignes, mûriers, oliviers, châtaigniers, arbousiers, chênes verts et chênes blancs, hêtres, résineux).

Son paysage construit, avec cultures en terrasse (les faïsses), son habitat dispersé en hameaux ou mas isolés, sont typiques des vallées cévenoles. De nombreux prés plantés de mûriers, deux anciennes filatures, et des magnaneries (chambres pour élever les vers à soie) témoignent d’un passé séricicole riche.

L’histoire est d’ailleurs partout présente, avec l’église romane Saint ­Vincent, au hameau de L’Église de Cros, construite au XIe siècle et restaurée en 2013 (inscrite aux Monuments Historiques), le temple du XIXe rénové en 2010 et le bâtiment de la mairie-­école qui date de 1882.

Partout dans le paysage se retrouvent de nombreux ouvrages liés à l’activité qui régna dans les vallées aux siècles passés : moulins, canaux d’irrigation, seuil (pansières) dans le Vidourle et ses affluents, ponts, gourgues (réservoir d’eau) pour tout ce qui est lié à l’eau, si précieuse en Cévennes, calades (chaussées empierrées de galets), capitelles (abris en pierres sèches) et bâtiments divers.

Cros a privilégié le Tourisme Vert. De nombreux gîtes ou chambres d’hôtes offrent la possibilité aux touristes de profiter des richesses de son territoire et de pratiquer des activités en lien étroit avec la nature : pêche, chasse, baignade, VTT, équitation, randonnée,….

Mais si l’accueil représente une part importante de l’activité économique, il existe d’autres activités soucieuses de s’inscrire dans le développement durable : maraîchage, élevage de chèvres pour la fabrication du Pélardon, fromage AOC emblématique des Cévennes, culture de l’oignon doux, qui bénéficie aussi d’une AOC, culture d’aromates.

La connexion au réseau haut-­débit a permis l’arrivée des activités numériques (graphisme, services Internet,…).

Cros en quelques chiffres :

La commune d’une superficie de 1694 hectares avec une population de 258 habitants (INSEE) s’étage de 160 m à Pie de Nieu jusqu’à 972 m au sommet du Cayrel.

Les principaux hameaux de la commune sont :

  • La Mazade
  • Le Pouget
  • L’Église de Cros
  • Les Fourniels
  • La Rouvière
  • Le Buisson
  • Sauzet
  • Puech Coton, dit Le Puech.

 

Les résultats complets du dernier recensement (2013)

Sur le site de l’INSEE, tout ce que vous voulez savoir sur Cros !

Le conseil municipal

Suite à l’élection partielle du 29 mai 2016 le Conseil municipal comprend dorénavant 11 membres dont les fonctions sont rappelées ci-dessous :
Ces fonctions sont relatives d’une part, au titre de conseiller municipal de Cros et d’autre part au titre de représentant de Cros dans les différentes commissions de la Communauté de Communes du Piémont-Cévenol

  • Christian Clavel, Maire,
    membre titulaire des commissions Aménagement de l’espace, Eau et Assainissement, Environnement et Ordures ménagères, CLET et membre suppléant de la commission GEMAPI,
  • Patrick Nobileau, 1er adjoint,
    délégué à la communication interne et externe,
    membre titulaire de la commission Communication et membre suppléant des commissions Développement économique et Sport,
  • Philippe Deshons, 2ème adjoint
    délégué à l’eau et l’assainissement,
    membre titulaire de la commission GEMAPI
  • Marie-Anne Princé, Conseillère
    déléguée à la culture et à l’animation événementielle du village, membre titulaire des commissions Culture et Tourisme et Patrimoine,
  • Cédric Deshons, Conseiller
    délégué à la voirie communale, les réseaux électriques, les télécoms et l’éclairage public
    membre titulaire des commissions Sport, Accessibilité/ Bâtiments/Espaces verts, et membre suppléant de la commission Tourisme et Patrimoine,
  • Marie-Cécile Aubert, Conseillère,
    membre titulaire de la commission Emploi, Formation, Insertion,
  • Madeleine Cazes, Conseillère,
    membre titulaire de la commission Petite Enfance,
  • Monique Deshayes, Conseillère,
    membre titulaire de la commission Jeunesse et membre suppléant des commissions Communication et Accessibilité/ Bâtiments/Espaces verts,
  • Fabienne Majourel, Conseillère,
    membre titulaire de la commission Lecture publique, membre suppéant des commissions Emploi, Formation, Insertion et Petite Enfance,
  • Olivier de Mauvaisin, Conseiller,
    membre titulaire de la commission Développement économique.
  • André Alègre, Conseiller.